GuidEnR HQE > Les solutions techniques et architecturales Haute Qualité Environnentale (HQE) 
 
GUIDEnR Haute Qualité Environnementale,
L'information HQE
 
 

 Actualités :  


LES CLES DU DIMENSIONNEMENT

Ouvrages en commande
Photovoltaïque autonome

Photovoltaïque raccordé au réseau





Les solutions techniques et architecturales Haute Qualité Environnentale (HQE)



=> Nous comptons sur vous pour publier et commenter vos propres réalisations HQE




Climatisation solaire par absorption Freiburg en Allemagne


Cible 4 - Gestion de l'énergie



Solutions HQE Solutions HQE 


Description


Lorsqu'ils sont utiliss seuls, les systmes solaires sont bien adapts au rafraichissement des locaux. Et quand ils sont associs une source d'nergie complmentaire (gaz), il peuvent assurer la totalit des besoins de climatisation.

Fiche produite le 30/05/2014

Climatisation solaire type "Dessicant cooling"


Cible 4 - Gestion de l'énergie



Solutions HQE Solutions HQE 


Description


Systme de climatisation solaire type "Dessicant cooling" pour le btiment tertiaire d'EZK (Heenstede, Pays Bas). La source d'nergie est le soleil. La consommation lectrique des auxiliaires est plus de vingt fois infrieure celle du compresseur d'un systme classique. L'appoint se limite le plus souvent une chaudire gaz haut rendement intervenant pour prs de 30% des besoins.

Fiche produite le 30/05/2014

Parking permables


Cible 1 - Relation du bâtiment avec son environnement immédiat



Solutions HQE 


Description


ECOVEGETAL® GREEN est un système de végétalisation destiné à la conception de parkings verts à usage modéré ou de voies d’accès pompiers. L’espace de parking engazonné en dalles gazon doit être libéré un certain nombre d’heures dans la journée pour permettre au gazon de se développer dans de bonnes conditions.http://www.ecovegetal.fr

Fiche produite le 30/05/2014

Rcupration d'eau pluviales


Cible 5 - Gestion de l'eau



Solutions HQE 


Description


La citerne de stockage d'eau de pluie se trouve à mi-hauteur du bâtiment. L'avantage de cette configuration est qu'il n'y a pas besoin de pompes :

  • L'eau de pluie est collectée par gravité dans la cuve, depuis la toiture.
  • L'eau de pluie de la cuve alimente les chasses d'eau des WC également par gravité.


Fiche produite le 09/03/2014

Rcupration de l'eau de pluie


Cible 5 - Gestion de l'eau



Solutions HQE 


Description


Récupération des eaux pluviales avec cuve enterrée.



Fiche produite le 09/03/2014

Utilisation du bois dans le btiment


Cible 2 - Choix intégré des produits, systèmes et procédés de construction



Solutions HQE 


Description


En moyenne, 1 m3 de bois permet de stocker l'équivalent d'1 tonnes de CO2, à condition que ce bois soit issue d'une forêt gérée durablement.

L'utilisation du bois issue d'une forêt gérée durablement (ex: certication CFC) dans le bâtiment permet donc de lutter contre les émissions de gaz à effet de serre et le réchauffement climatique.



Fiche produite le 09/03/2014

Puits de lumire naturelle au btiment TOYOTA en Martinique


Cible 4 - Gestion de l'énergie



Solutions HQE Solutions HQE 


Description


Puits de Lumière sans transmission de chaleur permettant d'éclairer l'ensemble du bâtiment. Absence d'éclairage artificiel => Pas de consommation d'électricité.



Fiche produite le 09/03/2014

Le Hall d'exposition de Ble : la TTV extensive la plus grande de Suisse et la plus branche


Cible 1 - Relation du bâtiment avec son environnement immédiat



Solutions HQE Solutions HQE Solutions HQE


Description


Avec 16 000 m2 de superficie, cette toiture plane, créée en 1999, est la plus grande TTV extensive de Suisse. Elle est implantée sur un substrat léger (roche volcanique) de 7 cm sur lequel se développent des sédums. Néanmoins, d’autres plantes, comme le thym ou l’herbe à robert, sont venues coloniser spontanément cette toiture. Elle est également couverte de panneaux photovoltaïques qui créent des zones d’ombre favorables à d’autres espèces.

Des araignées et des insectes butineurs ont colonisé cet espace. Par ailleurs, il est apparu que la présence de la végétation limitait la réverbération du soleil sur le toit, et, en y réduisant le niveau de température, augmentait le rendement des panneaux solaires.

Devra-t-on parler demain de « compagnonnage » entre les systèmes de production d’énergie solaire et le végétal ?

À retenir en particulier :

  • l’intérêt particulier de cette « banale » TTV extensive du fait du double aménagement végétal/panneaux solaires
  • l’importance de la surface considérée en secteur urbain dense


Fiche produite le 09/03/2014

Lextension de lhpital du Canton de Ble


Cible 1 - Relation du bâtiment avec son environnement immédiat



Solutions HQE Solutions HQE Solutions HQE


Description


Avec l’extension de l’hôpital de Bâle, c’est une TTV semi-intensive de 3 000 m2 qui a été constituée en 2003. Elle devait répondre à un double objectif :

  • améliorer la vue des chambres du bâtiment ancien donnant sur ce toit,
  • recréer un maximum de milieux pour favoriser la biodiversité végétale comme animale et en particulier le nichage des oiseaux.

Trois hauteurs différentes de substrat ont été posées sur le toit, 8, 20 et 30 cm, pour répondre à ce second objectif. Trois mélanges de substrats, tous d’origine régionale, ont également été testés : terre mélangée à de la roche volcanique, graviers et sable. La présence d’insectes xylophages a été encouragée par la dépose de bois mort.

La présence de vanneaux huppés a été relevée, ainsi que des criquets, des sauterelles ou des insectes butineurs.

À retenir en particulier :

  • l’importance de l’origine du substrat pour favoriser une bonne colonisation végétale spontanée.
  • la possibilité de diversifier un aménagement (hauteurs et composition des substrats) sur une surface délimitée


Fiche produite le 09/03/2014

Les maisons organiques de Lttenstrasse


Cible 1 - Relation du bâtiment avec son environnement immédiat



Solutions HQE Solutions HQE 


Description


D’abord geste architectural et écologique, ces maisons se fondent parfaitement dans leur environnement. Elles sont formées d’un ensemble de voûtes arrondies, recouvertes de 50 cm à 1 m de terre végétale et verdies. Elles constituent ainsi de petites collines artificielles, percées de fenêtres, quasi identiques aux collines environnantes.

L’orientation Nord-Sud des maisons a été étudiée pour favoriser l’apport de chaleur naturelle par rayonnement solaire. Des façades en verre, doublées de coupoles apportent une bonne luminosité intérieure.

La récupération des eaux de pluie s’effectue via une mare sur laquelle s’ouvre chaque habitation. Ce plan d’eau présente une large biodiversité : flore des milieux humides, libellules, papillons, batraciens…

À retenir en particulier : le rôle d’isolation thermique et de protection contre les intempéries joué par l’épaisse couche végétale au dessus des maisons ;



Fiche produite le 09/03/2014

A Ble, les nouveaux btiments Jacob Burckhardt-Haus


Cible 1 - Relation du bâtiment avec son environnement immédiat



Solutions HQE Solutions HQE Solutions HQE


Description


Cette toiture végétalisée simple a présenté à nos yeux l’intérêt le plus grand parmi l’ensemble des visites que nous avons réalisées, dans la mesure où elle répond, dans sa simplicité même, tant à des contraintes écologiques qu’à des contraintes de construction.

Apport de substrat de granulométrie et de poids différents, constitution de buttes et de micro reliefs créant ainsi des profondeurs variées, introduction de zones d’ombre et de lumière différenciées, mise en place de zones différenciées également au regard de l’humidité et du vent, apport de bois morts et autres matériaux naturels… voilà les éléments qui cherchent volontairement à reconstituer des milieux de berges de rivières locales.

Cette conception s’est faite en intégrant le toit végétalisé comme une cinquième façade, respectant le guide de conception du canton de Bâle en utilisant notamment du substrat local et en créant des variétés d’habitats. Ces améliorations notables ont ouvert les capacités d’accueil du vivant de cet aménagement, rapidement colonisé par une végétation et une micro faune spontanées.

Seul regret, que la diversification végétale (dans des proportions acceptables de mélange avec les sedums) n’ait pas eu lieu au moment de la mise en place.



Fiche produite le 09/03/2014